Esperanza Spalding

Mes méthodes de basse :

Partager l'article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Hello les bassistes ! Aujourd’hui, je vous propose de découvrir la talentueuse Esperanza Spalding

Biographie (Wikipedia)

Esperanza Emily Spalding (née le à Portland (Oregon)) est une contrebassiste, bassiste, arrangeuse, compositrice, chanteuse et universitaire américaine de jazz.

Esperanza Spalding, qui a grandi dans le quartier ouvrier de King à Portland, est issue d’une famille métissée, sa mère est d’ascendance galloise et hispanique et son père est afro-américain. Sa mère, qui élève seule ses deux enfants, l’encourage très tôt à travailler ses qualités musicales. C’est en écoutant le violoncelliste Yo-Yo Ma qui passait sur la série télévisée pour enfants Mister Rogers’ Neighborhood quand elle avait quatre ans que Spalding s’oriente vers l’apprentissage de la musique et du violoncelle. 

Tout d’abord violoniste (dès l’âge de 5 ans), elle intègre un orchestre local, l’Oregon Sinfonietta de la Chamber Music Society of Oregon sous la direction de Thara Memory, où elle restera jusqu’à ses 15 ans. Elle découvre la contrebasse et ses possibilités d’expression artistique. Elle suit ses études secondaires à  The Northwest Academy située dans le centre de Portland, établissement spécialisé dans l’enseignement artistique. Élève précoce, elle achève à 12 ans ses études secondaires pour suivre des cours supérieurs de musique à l’Université de Portland, où elle obtient son Bachelor of Music (licence) à ses 16 ans. Elle y reçoit une formation classique de niveau conservatoire supérieur de musique tout en travaillant le jazz, notamment grâce aux cours de contrebasse d’André St. James. Elle obtient ensuite une bourse pour intégrer l’institut d’enseignement supérieur de musique le Berklee College of Music de Boston. 

En 2005, après l’obtention de son diplôme, Esperanza Spalding est engagée par le Berklee College of Music comme assistante (instructor) alors qu’elle n’est âgée que de 20 ans, ce qui fait d’elle la plus jeune enseignante que Berklee ait jamais eue (devant Pat Metheny).

Encouragée par Pat Metheny, elle enregistre Junjo, son premier album, en 2005. Elle s’affirme disque après disque. Elle a composé la majorité des titres de son album Chamber Music Society sur lequel elle a notamment invité le Brésilien Milton Nascimento et la chanteuse Gretchen Parlato. Elle propose ici une musique de chambre ouverte à l’improvisation.

En 2009, elle est invitée par la Maison Blanche pour participer comme artiste invitée à la cérémonie de remise du Prix Nobel de la paix à Barack Obama.

En 2011, elle devient la première artiste de Jazz à obtenir un Grammy Awarddans la catégorie « meilleur nouvel artiste ».

Depuis 2017, Esperanza Spalding enseigne l’écriture musicale à l’université Harvard.

En 2018, la station National Public Radio la considère comme le génie du Jazz du XXIe siècle.

En 2018, Esa-Pekka Salonen, directeur musical de l’Orchestre symphonique de San Francisco a annoncé qu’il ferait appel à Esperanza Spalding avec d’autres compositeurs et musiciens afin d’élaborer les futurs programmes.

Devenez un meilleur bassiste avec mes méthodes :

Derniers articles du blog :

Partager l'article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *