Kinga Glyk – Joy Joy

Mes méthodes de basse :

Partager l'article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Hello les bassistes ! Aujourd’hui, je vous propose de découvrir une jeune bassiste talentueuse…Kinga Glyk !

Biographie (Wikipedia)

Kinga est la fille du percussionniste Irek Głyk. Dès l’âge de douze ans, elle rejoint le groupe familial Głyk P.I.K. avec son père et son frère (à la batterie).

À 18 ans, elle enregistre son premier album sous son propre nom, Rejestracja. Après avoir joué avec son propre trio au Stuttgart Festival Jazz Open et au Festival de jazz de Saint-Moritz, le deuxième album intitulé Happy Birthday a suivi en 2016, un enregistrement live du Teatr Ziemi de Rybnik. Alors que leurs vidéos, initialement une version solo des « Tears from Heaven » d’Eric Clapton, ont été vues sur YouTube par des centaines de milliers, leur popularité a encore augmenté. Selon le journal d’aujourd’hui, il était considéré comme « le grand espoir du jazz européen » et Głyk a obtenu un contrat avec un label majeur.

En 2017, elle a sorti son troisième album, Dream (maintenant avec Warner), qu’elle a enregistré avec un quatuor international (qui comprenait le saxophoniste Tim Garland, le pianiste Nitai Hershkovits et le batteur Gregory Hutchinson).

Le 1er novembre 2019, Głyk a sorti en trio (avec Paweł Tomaszewski et Calvin Rodgers, partiellement élargi pour inclure le claviériste de Pittsburg Brett Williams) leur quatrième album, Feelings, chez Warner Music.

Devenez un meilleur bassiste avec mes méthodes :

Derniers articles du blog :

Partager l'article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *