Basse G&L JB-2

Mes méthodes de basse :

Partager l'article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Hello les bassistes ! J’ai le plaisir et l’honneur de partager avec vous cet article écrit par Armel, membre de la communauté Facebook « Tout sur la Basse« ).

Une image contenant personne, homme, intérieur, guitare

Description générée automatiquement

« Pour commencer, parlons de Fender. Pas de la marque Fender, qui produit les basses les plus célèbres avec les configurations « précision » ou « jazzbass »… Non, parlons de Monsieur Fender. Et de son acolyte Monsieur Fullerton. 

Après avoir révolutionné le monde des guitares et des basses électriques au sein de la marque qui porte son nom, Léo Fender créa dans les années 70 une autre entreprise, Musicman, au sein de laquelle il sortit un nouveau modèle mythique, la Stingray

Il décida ensuite de créer, avec Dale Hyatt et Guy Fullerton, une nouvelle compagnie : G&L, pour Guy et Léo. En créant la G&L L2000, une évolution de la Fender Jazzbass, Léo Fender a déclaré produire la meilleure basse qu’il n’ait jamais fabriqué… et c’est Monsieur Fender qui le dit ! 

J’ai découvert la marque G&L en parcourant des magasins de musique parisiens, alors que je cherchais une nouvelle basse après plusieurs acquisitions qui ne m’avaient pas complètement satisfaites. Un vendeur m’a vanté les mérites de la marque, et c’est ainsi que j’ai acquis une première G&L : une SB-2 made in USA, munie d’un micro type précision complété par un micro chevalet type jazzbass. La très bonne qualité de la lutherie m’avait marqué d’emblée : à l’accordage, les mécaniques étaient au top, et le vernis était particulièrement beau. Le son était bien équilibré et le réglage des micros amenait de la versatilité. 

J’ai ensuite eu un court moment une G&L L2000 Tribute. La série Tribute est fabriquée en Asie, mais les composants sont exactement les mêmes que ceux des séries made in USA : il n’y a pas de concessions de ce côté-là. Je recommande fortement l’achat de G&L Tribute pour les petits budgets, on obtient vraiment une basse de qualité par rapport à d’autres marques sur le créneau bas-moyen de gamme. 

Cependant, la G&L L2000 est trop « usine à gaz » à mon goût. Les possibilités sont en effet énormes : multiples boutons de réglages, deux micros doubles splitables pour obtenir des configurations un peu typées jazzbass, précision ou stingray… Mais c’est avec un son jazzbass « boosté » que cette basse s’exprimera le mieux. 

Toujours enthousiaste avec la marque G&L, je suis parti en quête d’une basse de cette marque, avec une configuration uniquement jazzbass pour les micros. Cette basse existe : c’est le modèle JB-2. Elle est cependant difficile à trouver, et pour cause : selon Léo Fender, la jazzbass chez G&L c’est la L2000, une basse plus complète et dont le caractère est plus affirmé. J’ai donc traversé la France pour acheter ma G&L JB-2 version USA d’occasion et très franchement, je ne m’en séparerai jamais. Voici mes impressions sur cette basse. 

Le vernis Sunburst 2 tons est magnifique (j’ai eu les compliments du luthier qui me l’a réglé à merveille par la suite), il fait parfaitement apparaitre 3 couleurs en dégradé du noir au brun en passant par le rouge orangé.  

Le manche est très agréable. On parcourt facilement une gamme, et on arrive aussi notamment parfaitement à faire des glissés vers l’octave au dessus. La touche du manche sur mon modèle est en palissandre, il est aussi possible d’opter pour une touche érable, que j’apprécie moins car je cherche un son plus chaud. Si le modèle de base d’une L2000 est assez lourd, avec un corps en frêne des marais, il existe aussi un modèle plus léger (mais au son moins dense) en aulne, comme c’est le cas aussi pour ma G&L JB-2. Mon dos m’en remercie. Je peux jouer des heures sur cette basse sans avoir l’impression de lutter avec le manche et en plaçant les notes avec précision.  

Côté son, c’est plutôt chaud, et assez puissant pour une basse passive. Les médiums sont présents et les notes sont très bien définies. C’est dynamique pour le rock, et bien sûr très percutant en slap. 

Côté réglages, on va à l’essentiel avec seulement 3 boutons: le volume du micro manche, celui du micro chevalet, et la tonalité. Le réglage via ces boutons impacte bien le son, mais le réglage est un peu grossier cependant : tourner un peu le bouton change vite le son et les changements manquent un peu de subtilité. 

Une image contenant musique, guitare, basse, matériau de construction

Description générée automatiquement
Sur un corps en aulne, micros et chevalet G&L maison, 3 boutons pour les réglages. Ici dans un coloris Sunburst 2 tons  

On peut obtenir beaucoup de sonorités différentes. En ce qui me concerne, j’aime bien baisser légèrement le volume du micro chevalet pour mettre en valeur les graves. Avec davantage de graves et peu de tonalité, on obtient un très bon son pour le walking bass et les morceaux « jazzy ». Avec les 2 micros au max, ou légèrement en retrait côté manche, c’est parfait pour le slap. Pour le rock, en jouant aux doigts, c’est une merveille. Je peux jouer du Pearl Jam, du Muse ou du RATM … le son de la basse ressort vraiment bien. Pour de la pop, ou pour du reggae en jouant avec la tonalité, ça sonne très bien aussi. 

Une image contenant stade, scène, joueur

Description générée automatiquement

De mon point de vue, cette basse G&L USA est de bien meilleure qualité qu’une Fender USA classique. La basse est beaucoup mieux finie, et l’ensemble est solide : manche vissé avec 6 vis, cordes maintenues par un chevalet massif, et belles mécaniques sur la tête. Pour le son c’est moins métallique et plus grave, mais un peu moins claquant. Les micros sont maisons, et les bricoleurs voudront peut-être changer ceux-ci pour obtenir un son plus subtil ou plus léger. Je conseille vivement de tester cette marque G&L, relativement peu distribué en France par rapport à de grandes marques, mais de très bonne facture. »

Armel « Arz 4cordes » 


Site web

Site du groupe Drunken Hogs 

Facebook Drunken Hogs :

Soudcloud Drunken Hogs : 


Si vous souhaitez voir plus de collaborations ou si vous souhaitez vous aussi participer, n’hésitez pas à me le faire savoir 😉

Devenez un meilleur bassiste avec mes méthodes :

Derniers articles du blog :

Partager l'article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *